Jeux d'enfants, la récréation dans une école primaire laotienne

Dans un village laotien isolé dans les montagnes, vous ne trouverez pas de magasin de jouets. Loin des consoles et des jeux vidéo, les enfants possèdent très peu de jouets, ce qui les oblige à être inventifs. Découvrez quelques passe-temps et activités qui rythment le quotidien des écoliers au cœur des villages de campagne. Entre créativité et nature, rires et jeux, ils ne perdent jamais leurs sourires.



Une toupie en bois sculptée au couteau


La simplicité de leur vie quotidienne pousse les enfants à être toujours plus créatifs pour ne pas s’ennuyer. A l’aide de leurs deux petites mains et de leur tête, les enfants fabriquent eux-même leurs jouets. Une toupie en bois, sculptée à l’aide d’un couteau et un grand morceau de plastique en guise de plateforme. On dirait quasiment une vraie toupie "bleyblade", avec un lanceur fait d’une ficelle accrochée le long bâton en bois. Chacun leur tour, ils lancent la toupie pendant que d’autres essaient de la stopper en la visant avec des pierres.


Quelques cailloux et morceaux de bambou


Vous jouiez aux osselets quand vous étiez petit ? Si non, vous avez sûrement dû entendre vos parents ou vos grands-parents se remémorer des parties dans la cour de l’école. Quelques cailloux ramassés sur le sol, 5 précisément et vous avez déjà 4 niveaux de difficulté aux osselets. Une tige de bambou coupée en 10 morceaux de taille égale, une pierre et vous obtenez 3 autres niveaux. Jeu particulièrement apprécié par les petites filles, vous pourrez les observer en train de jouer à l’ombre d'une cahute. Ce sont des cabanes en bois ouvertes surmontées d’un toit en chaume pour les abriter du soleil.



Une épée en bambou, comme un vrai samouraï


Quel enfant n’a jamais rêvé d’être un chevalier ou un ninja ? Peu importe la nationalité, ce jeu n’échappe à aucun gamin. C’est avec de longues tiges de bambou qu’ils s’affrontent lors de combats endiablés au milieu de la cour, tel de vrais samouraïs.


Des footballeurs en herbe


Jeu incontournable des cours de récréation partout dans le monde. Même en haut des montagnes dans les ethnies laotiennes vous trouverez un terrain de football. Deux équipes, deux buts faits de bambous, un ballon et la partie est lancée ! Pas très pratique de jouer en tong, vous n’êtes pas à l’abri d’en voir une voler lorsque un enfant tire de toute ses forces dans le ballon.



Chasse, pêche et cueillette après l’école


Après de l’école, certains enfants rentrent aider leurs parents aux champs ou aux travaux domestiques. D’autres préfèrent aller dans la campagne chercher quelques insectes ou crabes de rizières pour agrémenter le repas du soir. A l’aide d’une petite pioche artisanale permettant de creuser dans la terre, les enfants partent habilement à la recherche de trous dans le sol. Une fois trouvé, ils creusent et retirent avec leur outil la terre. Ils insèrent ensuite un bâton dans le trou pour vérifier si le criquet est toujours à l’intérieur, puis avec leurs petits doigts ils vont le récupérer dans le terrier. Un vrai travail de professionnels !


Pêche aux crabes ou aux poissons dans la rivière font aussi partie des jeux fétiches des enfants. Ils ramènent ensuite leur butin auprès de leurs parents avec fierté, tel de véritables trophées.


Sur le chemin, d’autres ramassent des fruits ou des graines telles que de minuscules noisettes ou de petites mûres sauvages. Des friandises offertes par la nature, si vous avez un petit creux !




Partir à l’aventure dans les montagnes


Au village, on rigole de tout et on a peur de rien. A trois sur un vélo, on ne rate jamais l’occasion de faire une bêtise, mais surtout de s’amuser. Sur les sentiers, les enfants partent à l’aventure, puis grimpent agilement aux arbres ou sur les façades rocheuses. Habiles comme de petits singes, ils vadrouillent dans tout le village et explorent sans cesse les montagnes qui les entourent.


La bonne humeur et les sourires habillent les visages innocents des enfants, loin du stress, de la pollution et de tous les problèmes des grandes villes. Leur bonheur à travers la simplicité de leur vie est contagieux et ressourçant. Vous ne pouvez que rendre leurs sourires à ces écoliers, et les admirer courir et vadrouiller à travers le village.


Notre association « Enfants du Laos » propose à ceux qui le souhaitent de découvrir par eux-mêmes le quotidien de ces enfants. Des volontaires sont envoyés au village afin de donner des sessions de cours et d’organiser des activités pour les écoliers. Vous serez ainsi amenés à créer des liens avec eux et partager leurs jeux tout au long de votre mission d'enseignement.


Si l’aventure vous tente, vous pouvez nous contacter juste ici !




115 vues

© 2020 Enfants du Laos, parrainé par ORLA Tours

  • Facebook
  • Instagram
  • Youtube